Présentation – L’Ognon

Ognon-Larians-01L’Ognon est une rivière située dans l’est de la France en région Bourgogne-Franche-Comté, dans les départements de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura et de la Haute-Saône.

Ognon-Emagny-01Il est un affluent gauche de la Saône et donc un sous-affluent du Rhône.

De 213,6 km de longueur, il prend sa source à Château-Lambert, sur le versant sud du massif des Vosges (à 904 mètres d’altitude), et s’écoule essentiellement dans le département de Haute-Saône, la seconde moitié de son cours servant de limite avec les départements voisins du Doubs puis du Jura. Ses derniers kilomètres sont en Côte-d’Or. Il se jette dans la Saône à Heuilley-sur-Saône, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest (en aval) de Gray (à 185 mètre d’altitude).

L’Ognon traverse neuf zones hydrographiques pour une superficie totale de 2 308 km. Ce bassin versant est constitué à 49,08 % de « territoires agricoles », à 46,56 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 4,10 % de « territoires artificialisés », à 0,26 % de« surfaces en eau ».

L’Ognon a cinquante-trois tronçons affluents référencés dont les affluents notables sont :

  • le Rahin, 50,5 kmOgnon-Chenevrey et Morogne-03
  • le Scey, 20,4 km (affluent : le Rognon 18,8 km)
  • la Reigne, 5,9 km
  • la Linotte, 17,5 km
  • la Rèsie, 14,5 km
  • La Buthiers, 13,1 km

L’Ognon présente les fluctuations saisonnières de débit assez importantes et typiques de l’est de la France, avec
des crues d’hiver portant le débit mensuel moyen entre 50 et 57,5 m3/s, de décembre à mars inclus (maximum en janvier), et des basses eaux d’été de la mi-juin à la fin septembre, avec une bOgnon-Chenevrey et Morogne-01aisse du débit moyen mensuel allant jusqu’au niveau de 9,6 m3/s au mois d’août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.