Haute-Loue: la baisse des peuplements piscicoles se poursuit.

Etude de la fédération de pêche du Doubs. Sur la Haute-Loue, quelques années de No-Kill et des prises de positions partisanes cherchant à minorer les atteintes des rivières comtoises pouvaient faire croire que la situation s’améliore. Pourtant au bord de l’eau on constate les stigmates évidents de pollution des rivières (algues, colmatage, baisse des insectes…). La fédération de pêche du Doubs fait, elle, une synthèse scientifique des peuplements piscicoles sur cette portion de Loue à Mouthier Haute Pierre. Les résultats sont éloquents:

  • biomasse (donnée reflétant la productivité du milieu) diminuée de plus de 50% en 15 ans,
  • effectifs (donnée notamment sensible aux densités de juvéniles, normalement très abondants, et reflétant notamment la réussite de la reproduction) diminués d’un facteur supérieur à 4.On ne peut que remercier la fédération de pêche pour son travail en faveur de la reconquête de rivières en bon état, qui est sa priorité. Celà se traduit par ses travaux propres et une collaboration rapprochée avec le Collectif sur nombre de sujets.

La synthèse de cette étude ici: etat-piscicole-mouthier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.