Mortalités piscicoles, la grande faucheuse de retour sur le Dessoubre

 

 

Une nouvelle fois, le printemps s’accompagne sur nos rivières de mortalités piscicoles. Ombres et truites sont touchées. Ces mortalités n’ont normalement rien d’exceptionnelles mais depuis quelques années elles sont récurrentes et surtout les mortalités sont très importantes voire massives. Les poissons sont atteints de mycoses et meurent. Les poissons sont affaiblis pour être atteints de la sorte mais pas que par la fraie: le milieu aquatique est très dégradé (pollution domestique et agricole notamment). On note aussi que ces mortalités arrivent en même temps que les épandages massifs de lisier en sortie d’hiver…

Ombre mort – Dessoubre 2017

Surtout depuis les 1ères mortalités massives de 2009 et 2010, les mêmes pratiques polluantes perdurent. On traîne des pieds pour prendre le problème de l’épuration à bras le corps et on se voile la face quand aux conséquences des épandages massifs de lisier liés au productivisme agricole rampant en zone Comté.

Des manifestations de mécontentement et d’information sont prévues le samedi 29 avril à Saint Hippolyte notamment.

 

Flyer mortalité Dessoubre en version PDF

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux rester informé !

Pour recevoir les informations du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises

Subscribe!