Devenir bénévole

Pourquoi devenir sympathisants ou bénévoles ?

Depuis 2010, date de la création du collectif, de nombreux bénévoles ou sympathisants sont venus grossir nos rangs. Grâce à l’aide de tous, nous réalisons une analyse et une réflexion sur les différents types de pollutions (domestique, agricole, industrielle) touchant les rivières comtoises. Nous avons pu aussi inventorier, sur le Doubs Franco-Suisse, le Dessoubre, le Gland et de façon moins exhaustive sur d’autres rivières comtoises, de nombreuses sources de pollution bien localisées, que nous appelons points noirs. Ces constats montrent qu’il y a urgence à agir, c’est le message que nous adressons inlassablement à nos décideurs. Urgence à agir à 2 niveaux:

  • identifier et résoudre de façon rapide la pollution des points noirs (rejets domestiques, agricoles ou industriels inadaptés par exemple). C’est un travail de terrain où nous pouvons tous nous impliquer et qui doit ensuite trouver des relais chez les décideurs politiques et administratifs. Des résultats concrets nous encouragent dans cette voie!
  • poursuivre la réflexion sur les pollutions des rivières liées à nos modes de vie et de production pour permettre de faire émerger des solutions plus équitables pour les milieux aquatiques et viables pour tous (type d’épuration des eaux usées, modes de production agricole, type de traitement des rejets industriels). C’est un travail de plus longue haleine qui se fait en partenariat avec les scientifiques, les citoyens que nous sommes et les différents acteurs politiques, administratifs et économiques. Les mentalités commencent à changer, et c’est là encore un encouragement à poursuivre dans cette voie.

Ces actions réclament temps, énergie et argent et viennent s’ajouter aussi aux journées d’information et de communication que nous réalisons, là-aussi bénévolement. Mais cela ne suffit pas car nous avons besoin d’étendre nos actions sur une plus grande partie du territoire et de faire prendre en compte rapidement la situation d’autres cours d’eau et rivières. L’urgence de la situation fait qu’il est, pour nous, indispensable que chacun se mobilise de façon à avoir plus d’observateurs de terrains et de poids sur nos élus, les administrations ainsi que sur les principales filières identifiées comme potentiellement polluantes. Chacun peut donc agir à son niveau selon ses disponibilités, ses envies et ses compétences. Le Collectif est là pour articuler, aider au travail de chacun et faciliter la création de groupes locaux.

Nous avons besoin de vous soit

    • En devenant sympathisant : vous soutenez nos actions, vous recevez une information régulière que vous pouvez relayer vers vos réseaux

    • Rejoignez notre réseau de bénévoles. En devenant bénévole, vous vous engagez à participer directement ponctuellement ou régulièrement aux actions du collectif.

    • En devenant bénévole d’une association locale de FNE  ==> En effet pour améliorer notre efficacité dans le domaine de l’eau et des rivières nous développons notre collaboration avec les fédérations et associations comtoises de FNE. Merci de vous inscrire sur le lien  suivant  : http://fne-franche-comte.fr/adherer/

Si besoin, vous pouvez nous contacter à cette adresse : info@soslrc.com

Je veux rester informé !

Pour recevoir les informations du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises

Subscribe!