Le collectif

Le Collectif SOS LRC a été crée en juillet 2010 suite aux graves pollutions subies par la Loue mais aussi par d’autres rivières comtoises comme le Doubs Frontière, l’Ain, la Bienne… Toutes des rivières autrefois reconnues pour leur biodiversité sans égale et l’intérêt halieutique internationalement reconnu.

Le Collectif rassemble des associations environnementalistes notamment liées à France Nature Environnement, des naturalistes comme la société d’histoire naturelle du Doubs, des associations de pêche depuis le début mobilisées, et d’autres organismes liés à la société civile comme ATTAC ou la Confédération Paysanne. Pas moins d’une vingtaine d’associations participent au Collectif. Rapidement le WWF va apporter son soutien au Collectif, sous l’impulsion de Claude Dumont, son ancien président.
Depuis le Collectif se réunit régulièrement et mènent différentes actions dans le respect de sa charte. Ses objectifs sont:
  • faire reconnaître la situation alarmante de nos rivières par les autorités qui, au début, ont préféré mettre ses « péripéties » sur le compte d’une météo clémente. Cette étape est sur le point d’aboutir! Reste les actes.
  • sensibiliser le grand public aux problèmes rencontrés
  • engager des procédures juridiques telles que des recours européens (non respect de la Directive Cadre sur l’Eau et extinction de l’apron) pour obliger l’état à respecter ses engagements en matière de protection des milieux aquatiques
  • proposer des solutions en rupture avec l’approche officielle actuelle qui évite d’affronter certains problèmes. Entre autres on peut citer le manque de performance des stations d’épuration actuelles et surtout certains lobbys comme les agriculteurs les plus productivistes dans une région aux multiples AOP (fromages type Comté, Mont d’Or…) donc pouvant se permettre une production agricole écocompatible.

Je veux rester informé !

Pour recevoir les informations du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises

Subscribe!