Origine des pollutions

Les pollutions sont de différents types. Elles sont toutes d’origines diverses, domestique, agricole ou industrielle notamment et dans des proportions variables selon les types de pollutions.
Pour en savoir plus sur les origines des pollutions Cliquez sur les liens ci-dessous :
On retrouve les pollutions:
organiques: azote et phosphore issus principalement des élevages agricoles mais aussi des rejets de stations d’épuration ou d’industrie fromagère par exemple. Ce sont des nutriments qui font proliférer les algues.
toxiques: cela peut être des résidus de médicaments antibiotiques ou antiparasitaires par exemple, des produits phyto sanitaires, des métaux lourds, des produits chimiques. Ils sont rejetés par les stations d’épuration, l’industrie, les activités sylvicoles et même agricoles. Ces pollutions détruisent la faune et la capacité d’autoépuration des rivières. 
Il y a les atteintes mécaniques et physiques: assèchement des zones humides, hydroélectricité abusive, obstacles et rectification des cours d’eau. Il en résulte un réchauffement des eaux, une baisse des débits à l’étiage…
La rivière est un écosystème complexe, c’est donc toutes ces pollutions que nous combattons pour:
– redonner des capacités d’autoépuration aux rivières. 
– diminuer les pollutions.

 

Je veux rester informé !

Pour recevoir les informations du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises

Subscribe!