Conférence-Débat « Nos rivières, conséquences de la dégradation de la qualité des eaux ? » 31 mars Seloncourt

Conférence-Débat « Nos rivières, conséquences de la dégradation de la qualité des eaux ? » vendredi 31 mars à Seloncourt à 20h. Exposition à découvrir dès 17h. Salle Polyvalente, place Ambroise Croizat

Programme détaillé de la soirée

Introduction musicale « la Truite de Schubert » par le Conservatoire de Musique de Montbéliard ;
Introduction par Denis TISSERAND, Association Seloncourt Dynamique et Solidaire et Marc GOUX, Co-responsable du Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises ;

Animation de la soirée par Malou BOICHOT, FNE 90, et Marion FURY, Plateau Débat Public porté par FNE FC ;

  • Présentation générale de l’état des rivières en Franche-Comté par Philippe BOISSON, journaliste et membre du Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises ;
  • Témoignage sur les influences des pratiques agricoles sur les cours d’eau par Christine COMBE, chargée de mission environnement à la ville de LONS-LE-SAUNIER ;
  • Présentation de l’état des lieux de la rivière du Gland par Bruno HAETTEL, Collectif SOS Loue et Rivières Comtoises responsable du groupe « Points noirs » ;
  • Sensibilisation sur les décharges sauvages et présentation du film de Florence GUENAUT « D’où vient la pollution des rivières comtoises ?» par Manon SILVANT, Association REVIS ;
  • Présentation des résultats d’analyse sur la rivière du Gland par Jean-Louis WALTHER, ENVIReau et chargé d’étude sur les micropolluants pour le compte de SOS Loue et Rivières Comtoises.

Contact

Plateau Débat Public
FNE Franche-Comté
http://debatpublic-mefc.org
0381809298

1 commentaire sur “Conférence-Débat « Nos rivières, conséquences de la dégradation de la qualité des eaux ? » 31 mars Seloncourt”

  1. En réponse à certaines assertions incomplètes de SOS LRC sur le Dessoubre:
    http://www.hydrauxois.org/2017/03/detruire-le-seuil-fleurey-sur-le.html

    Et sur la Loue :
    http://www.hydrauxois.org/2017/03/loue-et-rivieres-comtoises-situation.html

    Je ne pourrai pas être à Seloncourt, mais c’est indispensable de débattre sur la base de travaux scientifiques complets (pas seulement des rapports partiels de BE), et en prenant en considération tous les avis des riverains. La casse des ouvrages hydrauliques anciens sur des rivières où la pollution n’a même pas été correctement traitée est un non sens au plan écologique, et un mépris pour ceux qui sont attachés à la sauvegarde de ce patrimoine. De plus, les pêcheurs sont des usagers, ils ont eux aussi des impacts et ne pas les étudier décrédibilise toute la démarche.

    CF Champetier
    Pour Hydrauxois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.