Le scandale des sédiments de la Reigne en Haute-Saône

La Reigne, un diagnostic à revoir

Sédiments accumulés au niveau de la Reigne

La Haute-Saône souffre aussi de l’impact de certains systèmes d’assainissement. En aval de Lure une magnifique résurgence de l’Ognon, la Reigne qui présente des caractéristiques hydrologiques exceptionnelles pour la truite fario (un débit régulier et des températures autour d’une dizaine de degrés), survit difficilement aux rejets directs de la Step et du réseau. Des dépôts de milliers de m3 de sédiments riches en matières organiques, contenant des métaux lourds et probablement d’autres polluants, sont les vestiges de ces dysfonctionnements récurrents et sont laissés en place, charriés par la rivière. Diagnostiquée par un seul point de prélèvement en amont, la rivière présente à cet endroit des caractéristiques en contradiction avec les constatations faites jusqu’à plusieurs km en aval, avec des développement algaux en période estivale et une qualité de l’eau souvent très dégradée. La cause probable à des relargages de nutriments accumulés, dans les zones où la température de l’eau est plus élevée que dans la Reigne. Voilà encore un point noir qu’il faut éliminer rapidement.

L’article et tous les détails et photos:

La Reigne, une rivière mal diagnostiquée

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. targe rene dit :

    toujours le meme refrain . a quand les bonnes decisions tout l ‘ensemble de la population se devrait concernée malheureusement ce n’est pas le cas car dans les medias nationaux rien ne transpire ou presque ce qui peux faciliter la vie a certaines personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux rester informé !

Pour recevoir les informations du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises

Subscribe!