Barrage du Theusseret: plus rien ne s’oppose à l’arasement

Le lobby de l’hydraulique avançait à peine masqué sur le dossier du barrage du Theusseret. On devinait facilement les bétonneurs avertis ou en herbe, on devinait moins facilement non pas le climatoscepticisme, le changement climatique leur servant pour le coup d’argument, mais juste la négation de l’impact humain sur les rivières: on voit ici ou là les défenseurs du barrage du Theusseret, on en voit d’autres dénigrer l’impact des épandages sur les rivières. Drôle d’époque, drôle de déni écologique. Les fins mercantiles ou idéologiques, tout simplement, ne sont jamais loin. Bien organisé ce lobby francosuisse usait aussi de mensonges: le milieu naturel est plus riche avec que sans barrage. Contre vérité bien vite démentie par les naturalistes manipulés à leur insu. Ces défenseurs du béton nous apprennent aussi que les tremblements de terre et autres glissements de terrain perturbent autant les rivières que les barrages. On est, pour le coup, soulagés d’avoir plus de barrages que de tremblements de terre! De qui se moque-t-on?
2 nouvelles études publiques lèvent les dernières réserves sur cet arasement: pas de souci majeur de génie civil quand aux berges et sédiments riches en graviers (et non en vase) sans résidus notables de polluants accumulés. A noter que ces graviers seront libérés par l’arasement ce qui recréera un biotope convenable à l’aval: la libre circulation des sédiments/graviers est aussi importante que la libre circulation des poissons pour une rivière.
Suite à ces études, les ONG environnementales suisses et françaises réclament un arasement rapide conformément aux volontés du groupe de travail binational.
Il est bon de rappeler que les rivières, réceptacles de nos vies, paient déjà un très lourd tribut aux activités humaines. Les rivières paient aussi largement leur tribut à la production électrique nationale. Et le petit hydraulique, totalement marginal en terme de production, n’a rien de rentable mais achève ce qui reste de nos rivières, les passes à poissons n’étant qu’un pis aller bien loin de compenser les dégâts des barrages.

Communiqué de presse des ONG environnementales: Comm Presse Theusseret Juillet 2018

Les études de faisabilité complémentaires de l’effacement du seuil par l’EPTB, organisme public: Compte rendu officiel EPTB études Theusseret

Pour les amateurs de mensonges et autres fake news, vous trouverez ci-joint:
Une joyeuse interview de Monsieur Cattin, défenseur du Theusseret, et consoeurs qui affirme la valeur écologique de la retenue du Theusseret:
L’IMPAR Theusseret juin 2018
La réaction des ornithologistes compétents qui s’offusquent d’une telle déclaration
Comm ornitho Theusseret 2018Article QJ, réaction ornitho Le Pélerin juillet 2018

Pour les nostalgiques de paysages, une petite simulation après effacement:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.