Rejets récurrents à la Fromagerie de Noirefontaine

Encore une fromagerie qui dysfonctionne après celles de Cléron et de Grange de Vaivre, c’est au tour de celle de Noirefontaine . Ce n’est pas la première fois que la fédération de pêche, les locaux et l’AAPPMA des quatre communes dénoncent ces rejets récurrents 

Déjà en 2018 ces types de déversement s’étaient produits avec un engagement ferme du gérant qu’il n’y aurait plus de problèmes de rejets pollués et non traités grâce à la prestation d’une entreprise spécialisée, en l’occurrence VTA.

27 novembre 2018 – Déjà des rejets visibles

Malgré cet engagement, les faits se reproduisent, pour preuve ces photos du 3 avril 2020.

3 avril 2020 – Rejets bien visibles
3 avril 2020 – Rejets visibles

Les bactéries du lait présentes des problématiques lors de la nitrification et produisent de pics de nitrites dangereux pour l’eau et surtout les poissons (mortalités fortes et instantanées). Ces pics de nitrites sont souvent très difficiles à déceler car très rapides. 

Inutile de préciser que la faune macrobenthique (organismes plus longs qu’1 mm) ne semble pas s’épanouir dans ce cloaque. Sous les quelques galets retournés, aucun signe de vie, hormis le biofilm recouvrant le fond !

Les services de l’état (DDT, DREAL) les politiques, la chambre d’agriculture, l’office Français pour la biodiversité ont été de nouveau avertis afin de dénoncer le laxisme général qui tourne autour de ces sources de pollution.

Les ONGs quand à elles vont ajouter cette fromagerie aux dossiers juridiques déjà engagés. Nous savons que nombreuses fromageries et fruitières sont dans des situations comparables. N’hésitez pas à nous transmettre des photos datées avec localisation GPS. Notre adresse info@soslrc.com est ouverte pour cela ou alors vous pouvez utilisez notre formulaire « Signaler une pollution« . Les ONG donneront les suites appropriées à chaque cas.


Puisque vous êtes ici… rejoignez-nous ! Les rivières comtoises meurent en silence, nous devons réagir. Le collectif SOS LRC s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien.  Même pour 1 €, vous pouvez SOUTENIR ou adhérer au collectif SOS LRC en cliquant ICI. Merci

2 commentaires sur “Rejets récurrents à la Fromagerie de Noirefontaine”

  1. Il faut faire un dossier de plainte pour ANPER; Avec le SAMU FC on a analysé les eaux du ruisseau qui reçoit les eaux « traitées  » de la step de la fromagerie en 2018. Le constat est qu’il n’a plus aucune vie ni aucun insecte. Tout est mort

    1. Bonjour,
      Je suis David Rietsch de la société VTA en charge du suivi de la STEP de la fromagerie de Noirefontaine. Merci pour votre information. Étant moi-même pêcheur, je suis également sensible à restituer une eau de bonne qualité à nos cours d’eau. Nous avions en effet remarqué le développement de boues flottantes à la surface du clarificateur dernièrement et nous sommes actuellement en train de modifier certains paramètres afin de réduire ces flottants. Pas de panique concernant les nitrites, mes mesures ce matin en sortie de site indique 0.062 mg NO2-N/litre. Autrement dit, rien du tout. Aussi, les bactéries responsables des flottants sont innoffensives pour le milieu naturel de la rivière. Il est cependant clair que je ferai tout afin d’en réduire la croissance et de favoriser des bactéries à croissance floculée, idéale pour les step. Sincères et bonnes salutations depuis Noirefontaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.