Casse-Cailloux dans le Haut-Jura : des blessures irréparables

Les blessures faites à la biodiversité par le casse-cailloux ne pourront JAMAIS être réparées. On peut replanter une haie, on peut replanter une forêt, mais restaurer des affleurements rocheux et toute la biodiversité particulière qu’ils abritaient est impossible.

Des paysages indispensables pour l’avenir

Avec le réchauffement climatique, les sécheresses mais aussi l’érosion inévitable des sols, la destruction de ces prairies naturelles est une catastrophe environnementale dont les rivières sont des victimes collatérales. Ci-dessous, Vincent Bichet, géologue explique l’erreur monumentale que représentent ces destructions d’affleurements rocheux, puissent ces mots convaincre les agriculteurs de cesser ces pratiques.

« Sur ce sol « définitivement déstructuré, l’agriculteur va ensuite semer du ray-grass et du trèfle auxquels il devra apporter beaucoup plus de fertilisant. Mais le véritable problème de ce sol reconstitué est qu’il n’aura pas la même capacité à résister à la sécheresse et à l’inverse, à l’érosion, lors d’épisodes de pluies intenses. Le sol est une interface fragile entre la roche et l’atmosphère. D’un point de vue agronomique, ce n’est pas la meilleure solution. » »

Source : Vincent Bichet cité dans cet article de l’Est Républicain : Une « erreur » et une « illusion » pour le géologue

Le collectif « Pour les paysages du massif jurassien »

Extrait de la carte éditée par le collectif Pour les paysages du massif Jurassien. Elle recense les arrachages de haies et les passages de casse-cailloux

Le collectif Les paysages du massif jurassien existe depuis 2018. Son but est de faire cesser toutes les destructions irréversibles : arrachage de haies et casse-cailloux en tête de liste. Sur l’extrait de cette carte ci-dessus, toutes les parcelles en bleu foncé sont celles où des atteintes à l’environnement ont été observés. Si vous êtes témoins d’une atteinte, vous pouvez envoyer les photos et lieux précis à paysagesmassifjurassien@lavache.com afin de continuer de les répertorier.

Jura le temps d’une montagne

Pour nous rappeler la beauté de notre chaine de montagne, pour nous rappeler les millions d’années d’évolution que cela représente et que certains détruisent en une journée, nous vous conseillons ce magnifique film « Jura le Temps d’une montagne ». Il serait opportun de le projeter dans toutes les écoles de la région y compris les lycées agricoles. Pour avoir envie de protéger sa montagne, il faut l’aimer et la connaître.


Puisque vous êtes ici…, le collectif SOS Loue et Rivières Comtoises a besoin de moyens pour pouvoir réaliser ses actions et pour vous tenir informés.  Cliquez ici pour nous SOUTENIR — cela ne prend qu’une minuteOn a besoin de vous ! Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.