Grand Besançon : des effluents nauséabonds dans le Doubs

Êtes-vous déjà allés à la piscine de Chalezeule ? Vous doutez vous que quelques mètres seulement en aval un rejet marron et nauséabond rejoint de manière chronique le Doubs ?

Une maladie chronique : des causes connues ?

Ce rejet, documenté le 1er juin par une sentinelle du collectif SOS LRC, nous a déjà été décrit il y a quelques semaines. Il semblerait qu’à ce niveau le réseau se bouche et déborde régulièrement par les regards pour continuer dans le ruisseau du Trébignon et finir sa course dans le Doubs. Notre observateur nous a fait remarqué la présence d’une odeur forte d’excréments. Les photos sont éloquentes.

Le point rouge, où le rejet marron et nauséabond a été observé

Des questions

Il nous semble difficilement concevable qu’un tel rejet ne soit pas connu des responsables locaux. Une enquête a-t-elle été menée pour trouver la source exacte de ces problèmes ? Des solutions efficaces à long terme ont-elles été cherchées ? Ce sont ces questions que posent aujourd’hui publiquement le collectif SOS LRC et à laquelle nous attendons des réponses mais aussi des actions pour faire cesser cet état de fait afin de protéger le milieu aquatique, forcément impacté par cette pollution.

Le collectif vient d’envoyer le courrier ci-dessous au préfet du Doubs. Nous suivrons ce dossier, qui s’ajoute à la dizaine déjà en cours, et reviendrons vers vous dès que nous aurons des nouvelles.

Courrier envoyé le 5 juin

Si vous ne voyez pas le document ci-dessous, vous pouvez le télécharger en cliquant ici.

2020-06-04-Courrier-Chalezeule-Le-Trébignon-Eaux-Usées


Puisque vous êtes ici…, le collectif SOS Loue et Rivières Comtoises a besoin de moyens pour pouvoir réaliser ses actions et pour vous tenir informés.  Cliquez ici pour nous SOUTENIR — cela ne prend qu’une minuteOn a besoin de vous ! Merci !

1 commentaire sur “Grand Besançon : des effluents nauséabonds dans le Doubs”

  1. Nous avons eu , hélas!!! , des problèmes similaires dans le Haut-Doubs sur le secteur du lac de St Point , il y a environ 5 à 6 années….des solutions ont été proposées, certaines mises en place , mais ce problème n’est pas réglé …..loin de là !!!!!! c’est long , très long , beaucoup trop long !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.