« Rivières franc-comtoises: une honte »

Revue de presse. C’est avec ce titre qu’un pêcheur belfortain a relaté sur son blog sa virée printanière sur le Doubs Franco-Suisse et le Dessoubre. Son témoignage est éloquent. Vous retrouverez toute sa chronique et ses photos sur ce lien. Cette chronique a donné lieu à des articles de presse dans l’Est Républicain du 17 mai 2017, articles ci-joints ou en libre accès sur le site de l’Est Républicain sur ce lien.

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. SIMON dit :

    Quelle tristesse de voir ça, je suis du 35 et j’y ai passé d’excellentes vacances dans les années 90 plusieurs fois.. Avec mes meilleures souvenir de pécheur à la mouche. Cela me rappelle la mème histoire avec les cours d’eau Breton, le pot de terre contre le pot de fer …. mais bon courage

  2. LACROIX gérard dit :

    Bonsoir,

    Je regarde assez régulièrement les informations diffusées sur votre site.

    Les dénonciations, les déplorations, ont-elles jamais fait avancer la situation, vers un plus grand respect de la « NATURE » . Vous connaissez la réponse aussi bien que moi.

    Tous ces scandales, ces dysfonctionnements ont une cause et une seule, dans le cadre du productivisme qui constitue maintenant « l’air du temps » ( Je ne m’aventurerai pas à parler de civilisation! Un mode de fonctionnement qui condamne les espèces vivantes à la destruction ne mérite certainement pas le qualificatif de « Civilisation »): L’irresponsabilité des acteurs publics.

    J’invite chacun a se poser la question simple suivante : Que devient ce système productiviste sans le soutien permanent de la béquille que constituent les « aides publiques » (les subventions détournées de nos impôts. Prélèvements qui découle de « pratiques »politiciennes contraires aux principes constitutionnels)?

    Là encore , vous connaissez la réponse .

    Cette situation, aggravée par l’IRRESPONSABILITÉ STATUTAIRE de tous les acteurs publics ( statut de la fonction publique plus loi 2000-647 qui organise l’irresponsabilité de TOUS les acteurs publiques) interdit toute perspective d’amélioration d’une situation qui est décrite comme scandaleuse ( vous avez tout à fait raison)) sur votre site internet.

    Alors, que faire, sinon mettre en cause le système généralisé des subventions publiques, et l’irresponsabilité des acteurs publiques, pour que chacun redevienne responsable de ses actes d’une part et prenne ses décisions en toute indépendance des multiples lobbies, ( des rats) qui ont fait leur trou dans le « fromage étatique ».

    Merci de m’avoir lu jusqu’au bout.

    Je doute que vous acceptiez de publier ce commentaire  » qui sort de l’air du temps ».

    Salutations citoyennes sincères.

    Gérard LACROIX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je veux rester informé !

Pour recevoir les informations du collectif SOS Loue et Rivières Comtoises

Subscribe!