Pollution du Gland: la vidéo des prélèvements pour analyser les polluants.

L’analyse des pollutions sur le gland en vidéo:

La rivière Gland dans le Nord Franche-Comté est une des multiples rivières comtoises touchée  par les pollutions. Cette rivière a un profil rural puis urbain. On y trouve ainsi des pollutions agricoles, domestiques et industrielles. Il est très difficile actuellement sur nos rivières de définir la part de chacune de ces pollutions, différentes pour chaque rivière, identification pourtant nécessaire pour agir efficacement. Cet aspect multifactoriel des pollutions est de plus trop souvent utilisé par nos responsables pour justifier leur inaction et une dilution des maigres mesures qui voient le jour.

Le Collectif SOS LRC souhaite pouvoir agir concrètement et cette étude sur la rivière Gland est un préambule à des analyses sur d’autres rivières. Le but est de valider une méthodologie efficace d’analyses des types de pollutions voire des localisations de ces pollutions. Il s’agit de faire des prélèvements multiples tout au long de la rivière sur une même lame d’eau (les prélèvements sont étagés en fonction de la vitesse du courant). Ces prélèvements consistent en l’analyse de plus de 700 micropolluants. Ces micropolluants sont spécifiques de certains types de pollutions (domestique, agricole, industrielle…). On peut définir ainsi sur chaque tronçon de rivière les types de pollution présents. Il est à noter que ce type d’études n’a jamais été réalisé, et qu’actuellement les analyses sont diffuses et moins précises ce qui limite leur intérêt.

Cette étude est entièrement portée par le Collectif SOS LRC qui a bénéficié de l’aide de HUMUS Fondation et de la Fédération de pêche du Doubs, 2 institutions que nous remercions ainsi que les dizaines bénévoles qui ont participé aux prélèvements. Malgré tout la totalité de l’étude n’est pas encore financée et nous comptons sur vos dons!

Le Collectif SOS LRC espère obtenir rapidement des résultats concrets. Il serait surtout indispensable que les institutions publiques en charge de l’eau prennent le relai dans la réalisation de telles études pour assumer pleinement les responsabilités qui leur reviennent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.