CHENECEY-BUILLON : Glyphosate le long de la Loue

Merci à cette sentinelle de nous avoir transféré ces photos hallucinantes prises le 10 septembre dernier le long de la Loue à Chenecey-Buillon. Selon les indications dont nous disposons, ce sont près de 2.000 mètres de berges qui seraient impactés !!

Un grave danger pour le milieu aquatique

Il n’est nul besoin d’être partisan du mouvement « Nous voulons des coquelicots » pour comprendre à quel point il est dangereux pour la faune et la flore aquatiques de répandre un herbicide, de type Glyphosate, si près d’un cours d’eau.

Ces photos font écho à la publication, en juin dernier, de l’Étude de l’état de santé des rivières karstiques en relation avec les pressions anthropiques sur leurs bassins versants qui alertait, entre autre danger, sur la présence de nombreux produits phytosanitaires dans la Loue.

On comprend mieux aujourd’hui avec la preuve en images !!!

L’OFB a été prévenu, nous vous tiendrons informés si nous avons plus d’informations.

Pour cela, n’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux : Facebook ou Twitter et à adhérer au collectif !

5 commentaires sur “CHENECEY-BUILLON : Glyphosate le long de la Loue”

  1. Comment a t on su qu’il s’agissait de glyphosate ? il peut s’agir d’un autre herbicide. Je ne reconnais pas l’aspect de la végétation traitée au glyphosate sur ces photos

  2. Bonjour

    Ce n’est pas hallucinant, puisque cela fait des années que ça dure à Chenecey.
    Ce n’est peut-être pas du glyphosate, c’est peut être pire, ou pas.
    La saison de pêche est terminée, mais on désherbe la berge, qu’en dit le président de l’aappma de chenecey ?

  3. Bonjour je suis remonté par ces agissements irresponsables : à la mairie on peut connaître le nom du propriétaire et de l exploitant n est ce pas ? Je pense qu’ il faut porter plainte et que la justice fasse enfin son travail.

  4. Bonsoir,
    j’habite Chenecey-Buillon et suis allez voir sur place. Peu importe le produit qui a été utilisé, l’épandage a eu lieu 1 km en amont de la station de pompage et de traitement de l’eau qui alimente en eau potable une partie du grand Besançon métropole. Comment qualifié l’acte de cette personne qui consomme certainement l’eau puisée dans la Loue ? Ce comportement doit être sévèrement réprimé.
    Sylvain et les habitants de Chenecey-Buillon.

  5. L’épandage de tout pesticide, herbicide et lisier devrait être interdit sur les berges de toutes les rivières; ce qui est loin d’être le cas à Chenecey où la mairie reste curieusement muette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.