À Voujeaucourt, la pollution continue

Suite du dossier

Dans notre lettre ouverte à Madame VOIDEY, maire de Voujeaucourt, concernant les élections municipales nous avions dénoncé la pollution récurrente de 2 ruisseaux situées rue des fontaines à Voujeaucourt. Cette pollution est due aux dysfonctionnements de déversoirs d’orages qui rejettent systématiquement des eaux usées, lingettes et papiers toilettes dans ces petits affluents du Doubs.

Nous avions également interpellé les responsable de PMA et de Véolia qui devaient se pencher sur la problématique, effectuer un suivi particulier de ces déversoirs et proposer des solutions pour remédier à ces rejets nauséabonds.

Force est de constater que ces promesses ne sont pas tenues et ne font pas partie de leurs priorités car lors de cette sécheresse printanière de 2020 et ceci malgré les faibles débits des sources concernées, des déversements inadmissibles se sont encore produits les 22, 26 et 28 Avril avec des conséquences désastreuses et bien visibles sur les ruisseaux.

Ruisseau arrivant d’un ancien lavoir avec une eau fraîche et de bonne qualité 
Souillé par un déversoir d’orages juste avant de se jeter dans le Doubs tout proche

Ces derniers rejets ont été constatés le 28 Avril 2020 en pleine période de sécheresse.   

Les ONGS appuyées par l’AAPPMA locale ont de nouveau interpellé les responsables qui apportent des justifications toujours inacceptables ce qui montre bien le déficit et le manque d’ambition de Pays Montbéliard Agglomération et de Véolia sur l’assainissement et la préservation de la ressource en eau. 

Nous allons continuer de suivre ces ruisseaux et vous tenir informés sachant qu’ils sont un apport d’eau fraîche indispensable à la vie aquatique. 


Puisque vous êtes ici…, le collectif SOS Loue et Rivières Comtoises a besoin de moyens pour pouvoir réaliser toutes ses actions.  Cliquez ici pour nous SOUTENIR — cela ne prend qu’une minuteOn a besoin de vous ! Merci !

3 commentaires sur “À Voujeaucourt, la pollution continue”

  1. les Budgets des AAPMA doivent désormais prévoir une ligne :
    DEPENSES de CONTENTIEUX.
    Il faudra que les présidents aient un petit peu de courage .
    A quoi servent des travaux de renaturation ,d’hydraulique , des frais de gardiennage ,etc, si c’est pour canaliser
    des égouts sauvages vers des rivières .
    Les élus,les entreprises ,les collectivités, les particuliers ,doivent savoir qu’ils ne pourront plus polluer impunément.

    1. En tant que l’un des responsables d’une grosse aappma, je ne peux qu’approuver votre réflexion, seulement face aux atteintes aux milieux naturels, nous n’avons aucun poids, les pollutions sont signalées à l’office de la biodiversité qui ne daigne même pas se déplacer, la gendarmerie n’a pas le temps, la police ira voir. Signaler à, notre fédération, réponse, 3 personnes pour constater pour tout le département, occupées à faire des analyse, faire des papiers…..Quand à notre fédération nationale…..inutile d’en parler, sauf pour le tour de FRANCE. Fin 2020, nouvelles élections de bureaux, démission plutôt non reconduite d’une grosse parti des bureaux sortant, dégoutés de voir ce qui se passe sur le terrain, j’ose espérer qu’il n’en est pas de même partout. Ce qui est certain, une aappma n’a en réalité que bien peu de pouvoirs si elle n’est pas appuyée par une personne ou structure, mais là « c’est politique » pas touche, malheureusement c’est comme cela que cela marche, du moins dans de nombreuses FD, du moins si j’en crois mon petit réseau

  2. Ce n’est pas le seul endroit à Voujeaucourt où ça déverse. Il faut aller voir juste derrière la mairie il y a un égout qui déverse directement dans le Doubs totalement canalisé en amont. A suivre.

Répondre à Daniel PERRIN Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.