82 scientifiques franc-comtois signent contre le casse-cailloux

Géologues, archéologues, hydrogéologues, sismologues, écotoxicologues, physico-chimistes, écologues…. ce sont 82 scientifiques franc-comtois qui ont uni leur voix pour dénoncer, encore une fois l’utilisation du casse-cailloux.

Petit rappel des faits

Le collectif « Pour les Paysages du Massif Jurassien » donnait l’alerte en avril et signait cette tribune Monsieur le Préfet du DOUBS, LA BIODIVERSITÉ, C’EST LA SANTÉ ! VITE ! CONFINEZ LE CASSE-CAILLOUX !

Le 2 mai, Gilles Fumey, enseignant-chercheur en géographie culturelle, publiait un article intitulé « Western en Franche-Comté« , dont voici un extrait :

« Si l’on en croit la grosse colère du préfet du Doubs, certains paysans profitent du confinement pour arracher des haies et détruire des affleurements rocheux sans autorisation. »

Western en Franche-Comté

Reporterre nous donnait plus d’informations le 4 mai dernier Dans le Doubs, la faune et la flore broyées par des «casse-cailloux»

Déjà en 2017

Déjà en 2017, le monde scientifique s’inquiétait de ses pratiques, à juste titre, et nous en parlions ici « Les casse-cailloux dans les prés cassent aussi les rivières« . Un courrier, accessible ici, avait déjà été adressé par les scientifiques à la préfète de région de l’époque. Que s’est-il passé depuis ?

Le confinement a permis de montrer le vrai visage du « dialogue constructif »

« Dans sa réponse du 29 septembre 2017, Madame la Préfète de Région nous invitait à engager avec la profession (agricole) un dialogue constructif sur la façon de limiter au maximum cette pratique. {Ces dialogues} ont débouché sur l’élaboration d’une charte de bonne conduite et un protocole de demande d’autorisation préalable. {Or} nous constatons que le broyage des sols et l’élimination des haies et bosquets ont repris de l’intensité ces derniers mois, et semble-t-il ces dernières semaines… Il est alors difficile de ne pas y voir une occasion de profiter du confinement d’une partie des services de l’État. »

Extrait du courrier envoyé par les 82 scientifiques au préfet de région à retrouver en intégralité ci-dessous

Courrier envoyé au préfet de région le 14 mai 2020 par 82 scientifiques

Pour accéder aux 3 pages du document, cliquez sur la flèche pour passer à la page suivante.

Prefet-BFC-broyeurs-2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.