Halte au lisier en Franche-Comté

Sauvons nos cours d’eau avec le comté bio

Nouvel épisode de mortalité massive sur la Loue

CECI EST INTOLÉRABLE !

Comment attirer l’attention sur cette apocalypse des rivières comtoises ? Les poissons, sans parler des invertébrés aquatiques (insectes, mollusques et autres) n’ont ni l’image attendrissante, ni le capital sympathie des pandas ou encore des lynx.

Combien sont-ils, en dehors des pêcheurs et des professionnels des milieux aquatiques à s’inquiéter de cette situation absolument alarmante ?

Une poignée ? Ça ne suffit pas ! 

L’hécatombe recommence, les photos prises cette semaine sur la Loue l’attestent. Des poissons adultes, par dizaines, dans la force de l’âge, crèvent sans que PERSONNE, ou si peu, ne s’en émeuvent. Bientôt, il n’y aura plus de vie dans nos rivières. L’abondance dans nos rivières, toutes espèces confondues, a déjà diminué de 80% par rapport aux années 1970 ! 

Face à cette situation, que nous jugeons intolérable, et dont nous connaissons TOUS les causes, largement documentées, nous ne pouvons nous satisfaire des prises de décisions a minima.

C’est de l’eau dans laquelle vous vous baignez et que vous buvez dont il est question.

Exiger du comté uniquement bio (sans engrais chimique ni pesticide) n’est pas une lubie d’écolos, c’est la condition indispensable pour espérer sauver les rivières. C’est une demande d’engagements forts, conformes avec l’objectif de «Territoire d’Excellence», pour la survie de ce bien commun que sont nos rivières comtoises.

Sauvons nos cours d’eau avec le Comté bio !

Halte au lisier en Franche-Comté !

SOS-LRC-CP-mortalité-Loue-Janvier-2021V3

5 réflexions sur “Halte au lisier en Franche-Comté”

  1. Bonjour
    Oui c est intolérable mais il faut arrêter la langue de bois
    De nos jours il doit être facile d identifier les responsables
    Et par la même occasion sanctionner et publier les noms ça donnera à reflechir
    a tout ces apprentis sorcier

    1. Bonjour,
      La méthanisation n’est pas une solution totalement propre. Les digestats liquides ou solides produits par les incubateurs ne sont pas exempts de métaux lourds , pesticides, métabolites médicamenteux, HAP etc… Oui la méthanisation est parfois souhaitable si le cahier des charges est rigoureux et respecté par les opérateurs.
      En outre le transport des déchets organiques et digestats ont un impact carbone non négligeable.
      En pratiquant l’agriculture et élevage biologique certains problèmes collatéraux à la méthanisation peuvent grandement réduits.

  2. Scandaleux ,le comte n est pas mis a l honneur..Il faut que ca change…Les associations de consommateurs pourraient aider pour denoncer ces pollutions inadmissibles….agissons

  3. Pêcheur à la mouche depuis 1992 dans le jura, il est impossible de ne remarquer la dégradation accélérée de toutes les rivières petites où grandes. Mon terrain de jeu et d’apaisement disparaît. Je suis déçu et triste de ne pas voir un seul signe de retour à la normale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.